Uncategorized

Ganga Talao

47dfd-147317038-2Le lieu sacré des Mauriciens hindous.

Grand Bassin (Ganga Talao) est une retenue d’eau naturelle qui remplit le cratère d’un ancien volcan. La légende veut que Shiva laisse choir de l’eau du Gange dans le cratère éteint, qui se transforma en lac. Une gigantesque statue de « Shiva » y est érigée.

Au 19ème siècle, l’île Maurice comptait déjà une population de travailleurs indiens à qui il manquait un lieu de culte leur rappelant la rivière sacrée, le Gange, lieu de purification de l’âme. En 1897, un prêtre hindou, Shri Jhummon Giri Gosagne eut une vision où il vit que les eaux de Grand Bassin s’écoulaient de la rivière Gange.
Depuis, les Hindous Mauriciens ont ainsi élu Grand Bassin lieu le plus sacré de Maurice et en ont fait un lieu de pèlerinage, d’où cette ambiance mystique qui s’y dégage. Une fois par an (en février ou mars, les dates varient) à l’occasion du Maha Shivaratree (qui signifie la nuit du seigneur Shiva)) des milliers de pèlerins vêtus de blanc marchent de chez eux, aller et retour, pour une grande cérémonie à Grand Bassin.
Sur les rives plusieurs temples hindouistes sont ouverts aux pèlerins et aux visiteurs.

Les fidèles allument une flamme dans le plateau d’offrandes, ils déposent des fruits et fleurs sur l’autel des temples de Grand Bassin, ils chantent leurs prières en l’honneur des divinités du panthéon hindou. Grand Bassin est également un site naturel entouré d’une petite forêt où vivent des singes qui ont pris possession des lieux. Vous ne manquerez pas de les apercevoir, essayant de s’accaparer les bananes et autres noix de coco déposées en offrande, ou d’approcher ceux qui voudraient bien leur donner un fruit à déguster.

C’est là que j’ai vu ce qu’en occident on appelle un fakir. Il s’agissait d’un pèlerin qui faisait un jeûne de plusieurs semaines et qui demeurait assis sur un tapis de longs clous.

Publicités